BIO : DANGER !


Non au bio

On nous bassine quelque peu sur le bio, sur la planète, sur tout le bien que vous apporterait le manger bio. J'ai voulu au contraire vous mettre en garde contre tous les dangers liés à cette consommation "biologique".

Si vous mangez bio, tout un pan de l'économie va s'effondrer

Pensez un peu à tous les fabricants de pesticides, fongicides, herbicides. Si vous mangez bio, c'est eux qui ne pourront plus manger, ils seraient obligés de vendre du purin dégoutant et puant au lieu de ces bons produits qui vous conservent tous en bonne santé.

Si vous mangez bio, vous ne serez plus habitués aux produits chimiques

et votre corps ne pourra plus s'en défendre le jour où vous serez de nouveau obligé d'en consommer. Un peu comme une vaccination donc. D'ailleurs, je vous invite tous à vous soumettre à de la radioactivité journalièrement de manière à en être protégé le jour où... Et aussi à respirer tous les matins vos gaz d'échappement pour être définitivement plus fort que la pollution qui effraye encore ceux qui respirent quelque fois de l'air pur.

Si vous mangez bio, y'en aura pas assez pour moi

Ben oui, il n'y en a pas assez pour tout le monde, c'est bien connu. Alors si tout le monde se met à manger bio, il faut bien reconnaitre que je serais obligé de mettre des pesticides dans mon assiette. Alors, autant que ce soit vous.

Si vous mangez bio, les OGM risquent de ne pas coloniser la planète

et on continuerait à se retrouver avec toutes ces plantes inutiles qui encombrent nos pelouses, qui poussent sur nos allées et dont la résine tombe sur nos voitures. Alors que quelques bons OGM pourraient remplacer avantageusement cette bio-diversité envahissante et non contrôlable : la pelouse dans les jardins, les céréales dans les champs et suppression légale de la résine ! Non mais !

Si vous mangez bio, les abeilles vont revenir

et elles vous piqueront.

Si vous mangez bio, vous serez moins malade.

Bon, ça, ça ressemble à un argument pro-bio. Mais si on y regarde de plus près, si on est plus malade, c'est tout un autre pan de l'économie qui fout le camp : les laboratoires pharmaceutiques. Et ça, c'est hors de question : j'ai plein d'actions chez eux moi !

Si vous mangez bio, les rivières ne seront plus polluées

et ça veut dire qu'il y aura plus de poissons et autres bestioles dégoutantes dans l'eau : hors de question de partager la rivière où je me baigne avec d'autres espèces qui s'accouplent dans mon bain.

Si vous mangez bio, on ne pourra pas nourrir la terre entière

Ou alors, on va nous obliger à manger beaucoup moins de viande et là, je vous dis pas les conséquences : d'abord, plus de méthane lié aux vaches, et donc adieu au réchauffement climatique. Y'en a qui ne se rendent pas compte du climat qu'on a dans le nord !!!
Ensuite, et non des moindres, moins de viande signifie moins de cancers. Depuis le temps que je donne à l'ARC, je sens que ça m'énerverais.

Et puis c'est qui l'agriculture "conventionnelle" ?

Non mais ! C'est tout de même pas 10000 ans d'agriculture qui vont avoir raison de 50 ans d'agriculture intensive. Donc l'agriculture conventionnelle est celle qui doit vous nourrir, le bio n'est qu'un retour en arrière de quelques illuminés qui nient le progrès au nom de quelques dégâts collatéraux que nous sommes tout à fait capable de réparer : il suffit après tout de filtrer l'eau avant de la boire, de soigner les malades et d'ajouter quelques produits chimiques issus de notre brillante industrie pour combler les faiblesses de la terre qui n'arrive pas à suivre notre progression inéluctable.

Si vous mangez bio, ça va vous couter cher

et vous ne pourrez plus vous payer le dernier téléviseur 88 pouces LCD HDMI TNT FULL HD, et vous devrez peut-être dire adieu à votre abonnement C+ voire à l'achat de votre 4x4 dernier cri 15 L/100. L'horreur quoi. Faut tout de même savoir choisir ses priorités dans la vie ! Entre la planète de mes enfants et moi, y'a pas photo !



Note importante.

Ne vous soumettez pas à la radioactivité, ne respirez pas vos gaz d'échappement : il ne s'agissait que d'humour "conventionnel".






Des internautes avertis ont ajouté :

Les vrai méfaits du bio Par Anonyme posté le 2017-06-03 22:36:24
MOI je vais vraiment vous dire les méfaits du bio!
-On ne saurait pas nourrir toute la terre entière avec du bio. On est à plus de 7.5 milliards d'habitants et ce nombre ne cesse d'augmenter! De plus certaines personnes ne savent pas s'acheter du bio ( oui des personnes ne savent même pas se loger) car s'est trop cher pour elles. Et le prix du bio ne saurait pas diminuer car, à ce moment là, les agriculteurs seraient pauvres à leurs tours!
- Le bio pollue au contraire. Connaissez vous la bouillie Bordelaise? Non? Je vous prie vous pouvez aller vous documentez dessus. Pesticide accepté dans l'agriculture biologique qui contient du sulfate de cuivre et qui est pas biodégradable ( à mince alors ! ). Qui est en plus mauvaise pour les insectes et vers de terre.
De plus l'agriculture biologique épand du purin qui favorise également la pollution du sol.
-Le bio ne veut pas dire manger sainement. En effet, les aliments non traités sont sensibles aux attaques micro-bactériennes et ces bactéries peuvent même être mortelle.

J'ai encore plein d'argument...

Le bio n'est certes pas parfait Par VincNet posté le 2017-06-06 16:19:35
Les arguments que vous avancez sont pertinents. Voici ma réponse :

Certaines exploitations familiales ont en bio un rendement supérieur à l'agriculture 'conventionnelle'. Effectivement, en adoptant les pratiques intensives de cette agriculture et en les appliquant au bio, les rendements sont moins bons, les maladies et les indésirables s'installent. Il y a cependant des solutions : La première est de manger moins de viande, ce qui sera bon pour notre santé, notre portefeuille et qui laissera quantité de terres disponibles pour planter des légumes. Ensuite, il y a des quantités de terres inutilisées : ce sont nos jardins et nos pelouses inutiles. Plantons des fruitiers et des légumes !

Concernant le prix du bio, c'est certes plus cher à l'achat. Mais j'ai 3 contre-arguments :
- le prix d'achat en conventionnel ne prend pas en compte les surcouts liés à la dépollution ( notamment de l'eau ), à notre santé
- il est tout à fait possible de manger bio en ne payant pas plus cher : acheter ses légumes au marché ou en circuit court, les cuisiner soi même, manger moins de viande, éliminer les produits industriels...
- les circuits sont normalement plus courts et évitent des délocalisations.

La bouillie bordelaise : en réalité, c'est un produit relativement naturel ( cuivre et chaux ), mais toute concentration au sol est bien entendu néfaste. Je n'ai rien contre sa suppression, mais j'aimerais que ce soit le produit le plus dangereux qui soit utilisé. Au lieu de ça, nous avons des agriculteurs 'conventionnels' qui épandent leur produit en combinaison style Tchernobyl, produits sinistres qu'on retrouve encore dans les rivières des années après leur interdiction.


Vous connaissez bien ce sujet ? Vous voulez nous en dire plus et en faire profiter tout le monde ? Vous pouvez le faire ici.


Titre *
Votre e-mail (facultatif - non publié)
Votre pseudo
Votre commentaire *
Image associée
Code de sécurité
Les champs marqués d'une * sont obligatoires