Rédacteur : croufie

Comment manger sainement sans trop se ruiner ?


Oui, le bio est cher, à le voir dans les magasins spécialisés en produits bio, le coût du caddie est facilement augmenté de 30%, par rapport aux produits non-bio. Alors, il faudrait augmenter largement son budget alimentation pour pouvoir manger sainement.
Après avoir fait ce constat, j’ai voulu trouver une ou plutôt des solutions pour arriver à manger bio sans me ruiner, voici quelques astuces :

Le marché local

Bio moins cher ?
Les producteurs bio se développent de plus en plus en France et il peut suffire de se rendre au marché hebdomadaire le plus proche dans son quartier pour en dénicher un qui vend ses produits. Moins chers qu’en grande surface, (il n’y a pas d’intermédiaire), on accepte évidemment de n’y acheter que des produits de saisons, alors on se met à cuisiner la ratatouille en été, le potimarron à l’automne, les choux l’hiver et on déguste fraises et pommes de terre primeur au printemps suivant. On retrouve donc le rythme des saisons dans son assiette, et on s’accorde avec la nature, à un coût bien moins important qu’ailleurs.

La cueillette

Les producteurs développent aussi ce concept, désireux de se rapprocher de leurs clients sans intermédiaires, avec par exemple les fermes-cueillettes. Quel après-midi agréable en famille à cueillir des pommes dans un verger bio un dimanche de septembre, et ceci pour un prix modique !

Le potager

A ceux qui se sentent la main verte, cultiver un carré de potager est la solution la plus économique de manger bio. Même un balcon peut suffire, certaines plantes potagères pouvant se satisfaire d’un simple pot. L’idéal est bien sûr un jardin, et là, tout est permis, on choisit ses légumes, selon ses goûts, si jamais il y a abondance, quelques bocaux ou congélations réduiront les risques de pertes, et quel bonheur de déguster sa propre récolte tout au long de l’année. Une production sans pesticides et sans produits chimiques, évidemment ! Certaines astuces permettant de se débarrasser d’indésirables facilement : par exemple : éparpiller des coquilles d’œufs sur la terre pour faire fuir limaces et escargots, savon noir pour éliminer les pucerons, eau bouillante pour supprimer les mauvaises herbes……. Avec un peu de motivation, on peut avoir un beau potager et respecter -et notre planète et notre organisme !


Fiche proposée par croufie





Vous connaissez bien ce sujet ? Vous voulez nous en dire plus et en faire profiter tout le monde ? Vous pouvez le faire ici.


Titre *
Votre e-mail (facultatif - non publié)
Votre pseudo
Votre commentaire *
Image associée
Code de sécurité
Les champs marqués d'une * sont obligatoires