Quels critères de choix pour une machine à pain ?


Pain en machine à pain
Quels sont les critères à prendre en compte  pour choisir une machine à pain, les caractéristiques à regarder de près ou au contraire les options gadgets ?

Le principe du bras à pétrin

Il est important de connaitre le principal inconvénient d’un pain en machine : la machine pétrit le pain puis le cuit dans la même cuve. Donc la pale qui sert au pétrissage reste à l’intérieur du pain une fois cuit. Mais il suffit de l’ôter délicatement (et dans le sens de la forme de la pale) pour pouvoir consommer le pain. Les tranches du milieu du pain ne sont donc pas entières. Cela surprend aux premières utilisations, ensuite dés lors qu'on apprécie la qualité et la diversité du pain ainsi fabriqué à la maison, ce n’est pas un problème. Pour supprimer cet inconvénient (les jours où l’on a des invités par exemple…), il suffit de faire pétrir la pâte par la machine (car c’est la part du travail le plus délicat) puis de façonner la pâte en baguettes ou en miche et de la faire cuire dans son four de cuisine (après le délai d’une heure trente pour la levée dans un air tiède : 25° étant idéal). Ainsi, la machine peut produire des pains de formes très différentes : à vous les épis, les petits pains ronds, les ficelles, les torsadés… ! Et les pains fantaisie si chers en boulangerie comme un pain au noix et figures pour les repas de fête. Des machines haut de gamme (chez Riviera et Bar) ont un bras à pétrin auto rabattable (plus de trou dans le fond du pain !).

La capacité

pain tout chaud
Le premier des critères à prendre en compte dans le choix de votre machine à pain est la capacité de la machine : de 500 à 750 gr pour les premières de la gamme, ensuite on trouve des machines plus polyvalentes acceptant 1 kg voire 1,5 kg.
Ce poids est celui du pain une fois cuit (et non pas le poids total des ingrédients, ni le poids de la seule farine).
Il est difficile de calculer la quantité de pain pour une famille car cela dépend des habitudes de chacun (disons qu’un pain de 500 gr peut suffire pour 4 personnes pour les 2 repas), mais il faut savoir qu’un pain complet rassasie plus vite que le pain blanc. Et réaliser du pain, bon pour la santé, donc avec de la farine au minimum semi-complète, c’est là tout l’avantage d’une machine à pain.

Pour des gros pains (jusqu’à 1,5 kg), on trouve des doubles pâles pour que le pétrissage soit efficace (mais donc 2 pales à ôter une fois le pain cuit, sauf les modèles avec pales rabattables). La cuisson nécessite alors une double résistance (donc une puissance supérieure) ou bien une chaleur ventilée (comme sur le Kenwood BM-350) plus économique.

Inox ?

L’avantage d’un corps en inox c’est la stabilité dans le temps car les machines à pain chauffent fort et les bords de la machine lorsqu’ils sont en plastique blanc ont tendance à « cuire » et à changer de couleur de façon définitive.

Mais gare aux noms parfois trompeurs des machines, même « tout inox » ne veut pas dire moule en inox car cela semble ne pas exister ! Dommage pour ceux qui souhaitent éviter les revêtements anti-adhésifs (composées de PFC nocifs pour la santé en particulier lorsqu'ils sont chauffés).

Or ce revêtement anti-adhérent, on le trouve sur le moule et aussi sur la pale, il faut donc éviter de l’altérer (sinon, il vaut mieux s'en débarrasser au plus tôt). Pour éviter les frottements, ne jamais utiliser du sucre en poudre mais du sucre sous forme liquide : le sirop d’agave est idéal, ou le miel (mais il apporte aussi sa saveur, à tester selon les pains). Et bien sûr, pas de lavage au lave-vaisselle mais à l’éponge toute douce et sans laisser tremper (pour ne pas abimer les joints).
Toujours penser à ôter la pale avant de découper le pain car le couteau à pain raye de façon définitive le revêtement de la pale.

Bon à savoir : le tarif de la cuve + la pale anti-adhésives auprès des services après-vente des constructeurs est élevé ! De 60 à 70% du prix d’une machine neuve, guère écologique…

Les moules

Le plus souvent, un seul moule rectangulaire est fourni. Pour les machines à grandes capacités, un moule rond peut être en option, de même que le moule à baguettes (nouveauté de chez Moulinex).
Mais cela signifie juste que la machine prépare le pétrin, que c’est vous qui donnez la forme de baguettes, puis que vous les déposer sur les moules à poser dans la machine pour réaliser la cuisson.
C’est la même chose que de cuire dans son four,  où vous pouvez cuire plus de pains, à la forme que vous souhaitez (mais le four n’est alors plus disponible pour la cuisson du repas au même moment).

Les programmes

Pain baguette ou pain épis
Ne pas confondre le nombre de programmes (qui conditionne les temps de pétrissage, levage, cuisson) et le nombre de possibilités offert par la machine : ce chiffre, purement marketing, est obtenu en multipliant le nombre de programmes, par le nombre de cuisson possible (3 en général), le poids du pain etc... D'où un chiffre impressionnant alors que l'on utilise (comme sur une machine à laver) toujours que 2 ou 3 programmes. Concernant les programmes, on distingue essentiellement le pain blanc (cuisson plus rapide, 3 heures environ) et le pain utilisant de la farine complète (comptez alors 3h40), mais les programmes déclinent aussi d’autres possibilités : le « pain à la française », le pain de mie, le pain brioché, le cake… Les machines ont aussi souvent un programme « confiture » où la pâle et le chauffage vont permettre des fabrications maison facilitées. Un mode essentiel est celui de la « pâte seule » : la MAP pétrit puis laisse lever la pâte au chaud. Il va vous permettre de réaliser des pâtes à pain, et des pains de toutes formes que vous cuirez ensuite dans votre four traditionnel. A vous les briochettes, les épis, les ficelles… ! Dans les pains particuliers, on trouve parfois le pain sans gluten. Intéressant pour les personnes ne consommant pas de gluten car ces pains sont plus difficiles à réaliser (mais à défaut le programme « pain complet » et une bonne recette peut convenir). Il existe toujours un mode de « pain rapide », on le teste en général une fois, puis on oublie : le pain, pour ressembler à du pain, doit prendre le temps d’être pétri et de lever ! Ce n’est donc pas un critère à rechercher.

L'équipement de base

Toutes les machines ont (ou devraient avoir) :
- un moule amovible (sinon difficile d'ôter le pain et de nettoyer le moule),
- un hublot de contrôle pour vérifier si le mélange se fait bien, une erreur de dosage étant toujours possible, surtout quand la même recette est réalisée tous les jours. Le hublot permet aussi de vérifier la bonne levée du pain (ne pas ouvrir pendant les phases de levée).

Par contre, la lumière dans la cuve semble être une option gadget inutile...
- Des parois froides pour la sécurité de l'apprenti-boulanger, des enfants comme de tout ce qui se trouve à proximité,
- Le niveau de cuisson : en général il offre 3 possibilités de la croute juste dorée à la croute bien cuite.
- Un livre de recettes adaptées à la machine (et bien traduit, avec des mesures françaises)
- Un verre doseur et des cuillères doseuses (une cuillère à café de levure ou de sel doit être mesurée très précisément)
Une dernière caractéristique qui peut avoir son importance et qui est rarement indiquée par les constructeurs, c’est le niveau de bruit car une machine à pain peut s’avérer être plus bruyante qu’une machine à laver !






Des internautes avertis ont ajouté :

JLP Par JL posté le 2011-03-01 18:10:13
Vous n'indiquez pas comme critère de choix la température de cuisson ! Je constate que la température maximum de cuisson de la BM250 par exemple est de 130° alors que la température de cuisson du pain est de 230 ° !
Par ailleurs, pour que le pain soit croustillant il faut embuer le four pendant toute la cuisson hors aucune machine à pain, même la plus perfectionnée ne dispose pas de cette fonctionnalité.
Ensuite, quand on parle de machine programmable, il s'agit de machines pré-programmées et non de machines ou l'on peut effectuer soit même une programmation adaptée ses souhaits.
Merci de vos réponses sur ces observations. Bien sincèrement

machinen à pain Keonig Par nathy posté le 2011-03-08 11:16:05
Bonjour,
Je suis heureuse de voir que je ne rêve pas et qu'effectivement le revêtement de la pâle pose problème.
J'en suis à ma troisième pâle,assez coûteuse et il faudrait que je change à présent la pâle et le bac car le joint est usé...j'ai téléphoné chez Koenig à Zurich afin de leur demander s'ils avaient des pâles sans revêtement type Téfal.Non il n'en ont pas et n'ont jamais rencontré ce problème, je suis la seule ?
A vous lire effectivement nous sommes plusieurs à nous soucier du risque pour la santé d'utiliser une pâle dont le revêtement est endommagé!
Donc, malheureusement je vais partir à la recherche d'une autre marque espérant ne pas rencontrer ce problème.Bonne journée
Nathy

l'outil essentiel pour la conservation : la boite à pain Par Rémy posté le 2011-03-27 13:27:46
Bonjour,
le souci, comme souligné, est la conservation; l'investissement 'modique' dans une boite à pain 'spécialisée' est bien plus important que d'acheter la machine à pain la plus chère. En effet, le pain se conserve ainsi plusieurs jours sans absolument sécher. Personnellement j'ai adopté celle de la marque 'T...ware' (pas de pub mais vous avez compris..), assurant la circulation de l'air,sans asséchement.

PREVISION ACHAT MAP Par spirou posté le 2011-04-23 16:49:15
Bonjour,
J'envisage d'acheter une MAP. Tous vos conseils sont précieux, mais on ne parle pas de la puissance en watt d'une MAP qui peut varier de 450 W à 1200 W (Moulinex) voire plus. Quelle la puissance en moyenne ? Cela a-t'il une importance pour l'achat d'une MAP ?
Le compartiment 'baguettes' est-il utile ?
J'étais tentée par la MAP LAGRANGE 5 en 1 (pain, confiture, riz, yaourts, faisselle) mais il y a des points négatifs comme absence de bouton ON/OFF, ancrage de la cuve pas facile. L'avez-vous et qu'en pensez-vous ?
Le seul point positif : une seule machine pour 5 utilisations.
Merci de vos réponses.

moulinex ûber alles, Par Donnachadh posté le 2011-06-11 09:21:06
j'ai acheté en février une 'home bread' de chez moulinex,qui m' a donné satisfaction pendant 15 mois, en en prenant grand soin.Puis brusquement elle s'est déréglée: pendant la cuisson les pales se mettaient à tourner alors qu'elles ne devaient plus le faire depuis longtemps. Du coup tous les pains étaient abominablement sabotés, informes et immangeables. Comme la garantie est de un an j'ai franchement l'impression de m'être fait avoir et qu'il était prévu (built-in obsolescence...etc...) que la machine ne fonctionne pas davantage. Bien sûr pas question de racheter chez la même marque. Je n'ai rien trouvé comme comparatifs sur la durée de ces machines or je m'en servais 3 à 4 fois par semaine et il n'était certainement pas dans mes projets de devoir en racheter une tous les ans.

Machine à pain Moulinex Par marizou posté le 2012-02-13 17:24:05
J'en suis à ma deuxième Moulinex avec le même problème le système de fixation de la pale se détache et ne fonctionne plus correctement ; de plus impossible d 'afficher et le poids et la cuisson. Les deux fois la garantie était dépassée de 3 mois ; je fais du pain 2 à 3 fois par semaine et je cuits le pain au four.

machine à pain riviera et bar Par marie posté le 2012-03-26 19:19:30
J'ai une MAP depuis 2005 et outre ses multiples fonctions, je n'en ai utilisé que 2 (cuisson et pétrissage/levée puis façonnage personnel de petits pains). Le problème que je rencontre, c'est la cuve qui se déteriore. La 1ère fois, du fait que j'effectuais la cuisson, le joint de la pâle de pétrissage s'est désagrégé au fur et à mesure. J'ai racheté une cuve (qui m'a coûté le 1/3 du prix de la MAP) et celle-ci présente un défaut en fond de cuve : une aspéritée qui s'accentue au fil des multiples pétrissages et le revêtement de la cuve se mélange à ma pâte . Je ne peux pas renvoyer la cuve puisque elle a 14 mois........Donc, à ce jour, je suis aussi à la recherche d'une autre machine à pain et c'est vrai que je serai assez tentée par un Kenwood.


Vous connaissez bien ce sujet ? Vous voulez nous en dire plus et en faire profiter tout le monde ? Vous pouvez le faire ici.