Les moteurs hybrides


On parle de moteur hybride pour désigner tout moteur fonctionnant grâce à deux énergies différentes. Plus généralement, ce thème reste très actuel car il amorce l’ouverture du marché de l’automobile vers des carburants autres que ceux dits ‘fossiles’.

Dans le cas de carburants alternatifs tel que le E85 (mélange d’éthanol -85%- et d’essence -15%), biodiesel, gaz naturel, les moteurs sont alimentés par cette seule source d’énergie.

On s’attardera donc sur les moteurs purement hybrides qui équipent déjà de nombreux véhicules commercialisés en grande série. En effet, le moteur hybride a déjà séduit de nombreux automobilistes et les premiers véhicules utilisant cette technologie à double motorisation (un moteur thermique et un moteur électrique) sont de plus en plus présents sur le marché.

Ce qu’il faut savoir :
Les deux moteurs prennent le relais l’un de l’autre en permanence, lorsque le moteur thermique est sollicité, il recharge le moteur électrique, exit donc les véhicules électriques avec leur batterie rechargeable au domicile, lieu de travail, … le véhicule devient parfaitement autonome !
Le véhicule équipé de ce nouveau moteur hybride présente plusieurs atouts :

- en premier, bien sûr, son caractère ‘écolo’ (et sa volonté d’en finir avec l’hégémonie pétrolière). Un tel moteur peut se targuer de respecter l’environnement ! Ses rejets polluants sont inférieurs en matière de monoxyde de carbone, hydrocarbures imbrûlés et oxydes d’azote, mais surtout, ses rejets de CO2 sont très nettement inférieurs aux véhicules à essence. Le constructeur fait état d’une tonne de moins par an et par véhicule (calcul basé sur une moyenne de 20000 Kms / an pour une voiture familiale)


- Pour ce qui est du plaisir de la conduite, il faut mettre en avant son côté silencieux, en effet, au démarrage, ce sont les batteries qui fournissent l’énergie, donc, très peu de bruit. Il en va de même pour la vitesse de croisière, le moteur thermique s’ajoute au moteur électrique, la régulation des deux est bien sûr automatique.

- Les deux moteurs couplés permettent au véhicule d’avoir une très bonne reprise, il peut passer de zéro à 100 Km/heure en moins de 11 secondes.

- La consommation bien sûr peut devenir un atout de taille. Un exemple : dans les descentes,  la consommation du véhicule passe à zéro. En effet, le moteur électrique assure seul et se recharge grâce à l’énergie cinétique du freinage.

De quoi vous faire réfléchir en définitive !






Des internautes avertis ont ajouté :

mr Par necir azdine posté le 2008-04-12 00:00:00
Je ne vois pas pourquoi la voiture hybride serait moins polluante. En effet si on l'utilise en électrique en ville, on passe au carburant fossile à la campagne.
En terme de bilan rejet co² c'est équivalent à la voiture normale, car le calcul se fait de la façon suivante:

- on rejette 100 gramme de co² par kilomètre en moyenne, que la voiture soit à l'arrêt, ou quelle avance ou quelle recharge des batteries.
- Si le moteur de la voiture hybride est plus performant que le moteur de la voiture normale, pourquoi ne pas le placer directement dans la voiture normale?

En fait la solution n'est pas dans la voiture hybride, mais dans l'étude des moteurs électriques plats à couplage direct, dans l'étude d'une nouvelle génération de stockage électrique, dans le freinage à récupération et dans la diminution des poids des matériels.

Cordialement

Azdine NECIR


Vous connaissez bien ce sujet ? Vous voulez nous en dire plus et en faire profiter tout le monde ? Vous pouvez le faire ici.


Titre *
Votre e-mail (facultatif - non publié)
Votre pseudo
Votre commentaire *
Image associée
Code de sécurité
Les champs marqués d'une * sont obligatoires