Comment ouvrir des chambres d'hôte ?


ouvrir une chambre d'hôte
Il se crée chaque année plus de 1500 nouvelles chambres d'hôte. Qu'en est-il de la règlementation, que faire pour se lancer et est-ce rentable ?
Ce qu'il faut prévoir avant de se lancer
  • Avoir suffisament de temps à consacrer.
    En effet, s'occuper d'une chambre d'hôtes prend du temps pour l'entretien (de la chambre comme de la maison qui doit être d'une propreté irréprochable), la préparation des petits déjeuners et les moments à réserver à vos visiteurs pour les informer, discuter...
  • Pouvoir proposer un logement qui convienne à l'accueil de touristes, donc dans une région à vocation touristique et en campagne.
  • Ne pas espérer plus qu'un complément d'appoint. Le prix d'une nuitée est de l'ordre de 45 à 80 € mais il faut attendre en moyenne 3 ans pour bénéficier d'un bon taux d'occupation.
  • Avoir un budget pour rendre la ou les chambres accueillantes. Il faut prévoir des espaces de rangement, un cabinet de toilettes attenant, une bonne isolation acoustique et thermique, du linge en quantité pour enchaîner des nuitées.
petit déjeuner chambre d'hôte
La règlementation des chambres d'hôtes
  • Préalablement à l'ouverture faire une déclaration auprès du maire.
  • Se pourvoir d'une "petite licence restaurant" pour pouvoir servir des boissons au petit-déjeuner (auprès de la recette locale des impôts).
  • Déclarer ce changement de destination à son assureur.
  • Afficher le prix TTC de la chambre et du petit déjeuner à l'intérieur et à l'extérieur de la maison.
Se faire connaître

Les méthodes traditionnelles (syndicat d'initiative, annuaires de tourisme, adhésion à un label - attention au coût d'abonnement annuel et à la commission) se complètent aujourd'hui de l'indispensable site internet.
site internet chambre d'hôte
A partir de 49 € TTC par an, vous pouvez créer le site internet de votre chambre d'hôte et même y gérer en ligne vos réservations.

Fiscalité

Une immatriculation auprès du registre du commerce est obligatoire dés lors que l'activité est exercée à titre de profession habituelle, une activité occasionnelle, ponctuelle ou exceptionnelle ne donne pas lieu à immatricumation.

Quant aux impôts, vous en serez exonéré si les revenus tirés de l'exploitation de votre chambre d'hôte sont inférieurs à 760 € par an. Sinon, ils sont imposables au titre de Bic mais vous pouvez bénéficier des conditions du régime de la micro-entreprise dés lors que le chiffre d'affaires des activités de fourniture de logements est inférieur à 76 300 € HT (ce qui est à fortiori le cas pour une seule chambre).

Quels revenus en attendre ?

Concrètement  : avec une occupation de 10% à l'année (et c'est déjà beaucoup)  une chambre dont la nuitée est facturée 60 € TTC génère donc au titre de l'activité de fourniture de logements environ : 1500 € HT / an.
Pour mieux en vivre, il faut se diversifier en table d'hôte, ou créer tout un ensemble de chambres d'hôte...








Vos commentaires sur ce sujet :

ouvrir ou pas une ou des chambres d'hôtes Par Les grenouilles posté le 19/12/2012
Bon! Enfin, si je peux dire...
Ouvrir une pièce de sa maison à des hôtes, pouvoir échanger, faire connaître son pays sa région,' pire ' encore, faire déguster et découvrir ce que l'on prépare à manger dans un foyer français:
-Voilà tout ce à quoi échappent de nombreux touristes, le campingcariste qui veut faire un essai ou encore ceux qui descendent à toute vitesse en Espagne et j'en passe

Pourquoi? Me direz-vous, il y a des structures qui existent tout de même!

Pour ma part, j'ai le sentiment qu'une organisation très contraignante, structurée jusqu'au bout des ongles, fait perdre la spontanéité, il ne reste que ceux qui en font un métier et c''est bien, on y est en général bien accueilli, mais que dire de l'énergie (et des sous) à consacrer avant tout accueil...
Les hôteliers et restaurateurs y ont vu des concurrents, ils n'ont pas compris que des visiteurs stabilisés en Ch D'hôtes sont des clients potentiels dans une région.

Stages pour ci, accréditation pour çà, déclaration, RSI ou pas, autoentrepreneur( ATTENTION à la nouvelle taxe qui remplace la taxe professionnelle, les AE ne seront pas exonérés éternellement).

Bref, comme à moi tout seul je ne suis pas un groupe de pression vis à vis des décideurs, que je n'ai pas envie de prêcher dans le désert d'une part , grâce à vos avis sur les différents forum et enfin parce que l'appartenance à un groupe type machin de France fait penser plutôt à de la franchise commerciale,d'autre part, je crois que je vais réserver égoïstement mon accueil, mes petits plats, ma piscine, mon jardin, mes feux de cheminée à mes amis et ma famille.

On dira encore que les français sont peu accueillants, je pense que cet encadrement trop rigide y contribue.


Bon courage à ceux qui entreprennent

Creer site internet chambre d'hotes Par Claude posté le 06/12/2012
2 conseils :

Conseil 1 : ca prends beaucoup de temps je ne m'imaginais pas ca au debut on travaille des fois 7jours/7


Conseil 2 : Communiquer du coup un lien très utile que je vous conseille si vous souhaitez créer votre site Internet de chambre d'hôtes c'est celui de Cleasite : http://www.cleasite.fr
J'ai pu créer un site moi-même sans connaissance technique
un site trsè bien .... encore très fiere. Site qui m'a bien aidé dans la communication de ma chambre d'hôtes

En vous souhaitant bien du courage (mais une belle expérience)

Attention, la réglementation va changer... Par Myleneresa posté le 27/07/2012
Voici deux articles concernant les nouveaux changements pour les propriétaires de chambres d'hôtes :

[chambres-hotes.resa-france.com/fr/article/obligation-de-declaration-au-cfe-pour-les-chambres-d-hotes-et-les-gites]

[chambres-hotes.resa-france.com/fr/article/vers-une-vraie-professionnalisation-des-chambres-d-hotes]

En bref, ils expliquent que depuis le 12 juin, les propriétaires de chambres d'hôtes doivent choisir un statut juridique et se déclarer au CFE pour plus d'info, lisez les

chambres d hotes Par Anonyme posté le 01/09/2011
bonjour,
j'ai le projet d ouvrir une chambre d' hôte en Auvergne .

Disposant d'un grand jardin très proche de la ville je souhaiterais y installer un chalet ou une roulotte. Etant donné que la chambre sera à l'extérieur de mon domicile, et que les touristes auront leurs indépendances tout en leur livrant leurs petits déjeuners ...sera-t-elle quand même une chambre d'hôte? Ou un gîte?

Je compte continuer ma profession en parallèle. est ce possible?

merci de vos réponses.

Se faire connaître Par Myleneresa posté le 30/08/2011
Se faire connaître est primordial et notamment sur le web pour cela je conseille 3 grands axes:

1) créer une page facebook pour votre activité, cela vous permettra d'obtenir des commentaires ( et des vrais) des personnes déjà venues chez vous, de faire paraitre en temps réel les activités ou événements autour de chez vous.
Le petit truc en plus: donner un j'aime aux annuaires présents sur facebook ou à d'autres chambres pour vous faire connaître, elles vous en donnerons certainement un en retour

2) Vous inscrire sur des annuaires gratuits et payants. Les annuaires permettent de se faire connaître facilement car ils regroupent beaucoup de chambres et pour certains annuaires, ils classent les chambres par thèmes et lieux. Pour bien choisir ses annuaires payants, il faut regarder par rapport aux mots clés qualifiants votre chambre ( par exemple, chambre d'hôte petit budget ou encore chambres d'hôtes déplacements professionnels en hors saison....)
Le petit truc en plus:
Actuellement et cela jusqu'à fin septembre, le site resa-france.com propose une offre d'essai du site avec une fiche complète gratuite et sans engagement valable jusqu'au 15 février 2012 pour tester leurs services. Contactez les par le lien contact en bas de page et demandez la marche à suivre et le code promo

3)Avoir un site internet, cela représente généralement un budget de départ ( entre 50 et 1500 €) mais attention aussi aux coûts annuels demandés. Il vaut souvent mieux un site qui vous appartient pour 500€ avec des frais d'hébergement tous petits ( moins de 10€ par an ).
Le petit truc en plus : lors de votre demande auprès du prestataire, arrivez avec des liens de plusieurs sites qui vous intéressent. Le prestataire pourra vous faire différents devis et vous aurez pas trop de surprises à la fin

En espérant vous avoir donné quelques bons conseils

question sur une ouverture de chambres d'hôtes Par Rachel posté le 23/08/2011
Bonjour,

Mon mari et moi rêverions d'ouvrir des chambres d'hôtes dans la Franche Comté, région que nous adorons plus que tout et où nous passons nos vacances.

Nous sommes actuellement en Région Parisienne (Val d'Oise) et nous sommes prêt à tout quitter pour ouvrir nos chambres.

Pourriez-vous nous en dire plus pour ouvrir des chambres d'hôtes, combien faut-il de chambres pour commencer sachant qu'il nous en faudrait 4 pour nous et les enfants, pouvons nous vivre de cela ou faut-il un emploi à côté...etc...???

Par avance merci à ceux qui pourrons nous éclairer

Rachel et Stéphane

chambre d'hôtes :marge de manouevre Par marie-agnès posté le 22/07/2011
Bonjour,
Je voudrais savoir ,en étant labellisé,quelle est la marge de manœuvre concernant la gestion de la chambre d'hôte,comme par exemple les horaires des petits déjeuners,les tarifs appliqués,les ouvertures de la chambre (possibilité ou pas de fermer une partie de l'année pour cause de saison creuse par exemple).
merci

Statut des propriétaires de chambres d'hôtes (dispositif 2011) Par Julien posté le 07/07/2011
Bonjour cet article décrit la loi de finance 2011 régissant vos obligations fiscales en tant que propriétaire de chambre d'hôte:

[chambres-hotes.resa-france.com/fr/article/evolution-du-statut-des-proprietaires-de-chambres-d-hotes-dispositif-2011]

Il est clair que si vous êtes contrainte de payer la CET (contribution économique territoriale, ancienne taxe professionnelle) qui n'est pas appliquée uniformément sur le territoire français et qui est appliquée parfois aux auto-entrepreneurs, c'est carrément injuste.
Cela dit il semblerait que l'activité de location de chambre d'hôte soit de plus en plus réglementée, et que le dispositif de CET tende à être uniformisé pour décembre 2011, cela va dans le bon sens pour les gens qui comme vous font les choses correctement.

En espérant avoir aidé, bon courage !

les impots Par Valerie posté le 20/06/2011
bonjour je pense qu'il devrait avoir une loi et pour tout le monde pareil .J'ai ouvert des chambres d'hotes en 2009 et je me suis inscrite en auto entrepreneur je suis d'accord pour payer des charges ,mais on me demande de la taxe foncière sur les chambres et les personnes installées avant moi n'ont rien à payer donc je dois en payer ou pas ?
merii d'une réponse

Réglementation sur les chambres d'hôtes Par Anonyme posté le 15/06/2011
Je tiens à rectifier une erreur concernant les modalités réglementaires pour ouvrir une chambre d'hôte : il n'y a plus besoin d'aucune licence pour servir les petits déjeuners depuis le 01 janvier 2011. Dans le cadre d'une table d'hôtes, il faut demander une licence de restauration auprès de la mairie après avoir effectué une formation obligatoire de 3 jours et de 800 euros environ. Jusqu'au 31 décembre 2010, c'était auprès des services des douanes, et non pas des recettes locales des impôts, qu'il fallait demander ces licences.
J'ai délivré des licences pendant plusieurs années ....



24 commentaires en tout sur ce sujet.
Voir tous les commentaires...


Titre *
Votre e-mail ** (facultatif - non publié **)
Votre pseudo
Votre commentaire *
Image associée
Code de sécurité *

  • Les champs marqués d'une * sont obligatoires
  • ** Votre e-mail, si vous le fournissez, ne sera utilisé que pour vous prévenir de la mise en ligne de votre message, et de nouveaux commentaires saisis sur cette page. Il pourra également être utilisé - sans être dévoilé - pour vous envoyer un message privé. Il ne sera jamais cédé à des tiers.