>>           décor

Climatiseur : comment choisir sa climatisation


Qui n'a rêvé d'un climatiseur, qu'il soit un climatiseur monobloc ou un climatiseur SPLIT, un réversible, un fixe ou un mobile, «mon royaume pour un climatiseur lorsque la température dans ma maison ou mon appartement dépasse les 28° !».

climatisation Il existe quatre types de climatisation
Tout d'abord, le climatiseur monobloc : comme son nom l'indique, il est en un seul morceau. Il extrait les calories contenues dans la pièce ou il est placé pour les extraire, via un tuyau d'évacuation, vers l'extérieur. Relativement silencieux, il ne permet la climatisation que d'une pièce de taille moyenne. climatiseur monobloc
Ensuite, le climatiseur SPLIT : composé d'un bloc extérieur, et d'un ou plusieurs blocs intérieurs reliés par une tuyauterie.
climatiseur SPLIT Le bloc extérieur comprend le compresseur, le bloc intérieur l'évaporateur. En pratique, un liquide tourne dans un circuit et récupère les calories à l'intérieur de la maison et les rejette à l'extérieur.
Son avantage est bien sûr un bruit bien moindre que dans le cas du climatiseur monobloc, car il ne fait entendre qu'un bruit de soufflerie, mais aussi la possibilité de rafraîchir plusieurs pièces.

Le climatiseur réversible : il s'agit forcément d'un climatiseur de type SPLIT, dont on "inverse" le fonctionnement afin qu'il puisse extraire les calories présentes à l'extérieur afin de les restituer à l'intérieur : il s'agit là d'un système de chauffage économique car il restitue environ 3 fois plus d'énergie qu'il n'en consomme. On le voit aussi, son inconvénient est qu'il ne peut restituer beaucoup de calories lorsqu'il fait très froid dehors, même si beaucoup de progrès ont été fait ces dernières années.

Le climatiseur mobile : il a l'avantage de pouvoir être emmené avec soi, dans sa pièce favorite.
C'est toujours le cas du monobloc, et il existe des SPLIT qui ont cette possibilité : ils sont en effet sur roulettes et reliés au bloc extérieur via une gaine plate qui peut passer par une fenêtre. Pour une climatisation qui s'adapte aux besoins ponctuels.

Le climatiseur gainable : solution peu connue qui consiste à poser une unité intérieure dans les combles, donc invisible, et à répartir l'air chaud ou froid grâce à des gaines. Les avantages sont une grande discrétion et la répartition facile dans toute la maison. Mais il faut avoir des combles ou un faux plafond.

La technologie Inverter : permet de moduler la puissance du compresseur en fonction du besoin. Il en résulte un plus grand confort ( moins d'amplitude thermique ) , et une consommation électrique diminuée.

Nous ne pouvons cependant pas parler des climatiseurs sans parler de leur inconvénient majeur : la consommation électrique, incompatible avec la nécessité vitale de faire des économies d'énergie. C'est bien sûr moins le cas avec les climatiseurs réversibles, puisque la consommation en été sera compensée par des économies en hiver. Tenez aussi compte de la classe energétique du climatiseur. Classés de A pour les plus économes à G pour les plus gourmands, il s'agit d'un critère à ne pas négliger.

De plus, pour connaitre la puissance de chaud ou de froid necessaire, il vous faut connaitre la surface de la pièce à climatiser. Cette "puissance" se mesure en BTU qui est une unité de chaleur ( ou inversement frigorifique) . Ci après un tableau faisant la correspondance entre la surface de la pièce et la puissance en BTU necessaire.
SurfacePuissance frigorifique
moins de 20 m²7000 BTU
moins de 30 m²9000 BTU
moins de 40 m²12000 BTU
moins de 60 m²18000 BTU

Malgré tout, il ne faut pas perdre de vue qu'une bonne isolation permet de garder une maison relativement fraîche en été, si l'on ne veut pas passer ses calories par la fenêtre...



| |




Vos commentaires sur ce sujet :

->blerot24 Par VincNet Ecrire un Message Privé à VincNet posté le 09/08/2015
On peut produire tout ou partie de l'électricité nécessaire à un split. Mais il faudra un nombre conséquent de panneaux ( minimum 3 ou 4 ), et raccorder le tout soit au réseau EDF, soit à des batteries qui associées à un convertisseur vous procureront votre électricité de manière autonome. Comptez de 2000 à 4000 € si vous le faites vous même... Sachant qu'un split de 1000w vous coutera environ 400 € d'électricité s'il fonctionne 10h par jour, tous les jours de l'année.

autonomie d'energie sur clim inverter Par blerot24 Ecrire un Message Privé à blerot24 posté le 02/07/2015
est-il possible de produire l'alimentation du bloc split avec des panneaux photovoltaïques ?ou bien cela ne relève encore que de l'utopie?



65 commentaires en tout sur ce sujet.
Voir tous les commentaires...

Vous connaissez bien ce sujet ? Vous voulez nous en dire plus et en faire profiter tout le monde ?
Vous pouvez le faire ici.